Current Promotions
  • Free Shipping
    Free Shipping
There are currently no active promotions.

Direction artistique

PIERPAOLO PICCIOLI

 

‘J’ai toujours aimé le cinéma et quand j’étais adolescent, je rêvais de devenir metteur en scène. Lorsque j’ai découvert la mode et sa force de narration, j’ai décidé de devenir designer. C’était pour moi l’évolution naturelle d’un rêve.’

 

Après le lycée, Pierpaolo Piccioli s’inscrit à l’Institut Européen de Design de Rome. Au cours des premières années, déjà, il combine les études et le travail en atelier. Après les premières expériences, il arrive chez Fendi en 1990 pour travailler sur les accessoires de la marque. Pendant cette période, il touche au coeur du métier: le contact avec l’artisanat italien haut de gamme et la possibilité d’expérimenter une nouvelle approche.

 

‘Le fait de travailler en collaboration étroite avec les artisans et l’excellence italienne a été fondamental. Cela m’a permis de connaître les règles pour pouvoir ensuite les enfreindre et les réécrire. Pour un designer, la base du métier, c’est le savoir-faire. C’est le terrain sur lequel va éclore tout processus créatif.’

 

Après Fendi, il arrive avec Maria Grazia Chiuri chez Valentino pour s’occuper de la toute nouvelle ligne d’accessoires. C’est le début d’un défi: faire passer la grande tradition des vêtements de Haute Couture Valentino aux objets tout en conservant intacts la tradition, le soin et la créativité de son fondateur. L’expérience est positive sur tous les fronts. Et en 2008, Pierpaolo Piccioli et Maria Grazia Chiuri sont alors nommés Directeurs Artistiques de la Maison Valentino.

 

‘Dès les premiers jours, le travail le plus important sur l’héritage Valentino a été d’actualiser la perception, l’idée, l’essence de la Maison plutôt que d’opérer une re-proposition de ses archives. Ce fut un processus créatif qui a pris comme modèle le «modus operandi» de l’Atelier de la Haute Couture. À savoir, l’excellence humaine traduite dans tous ses détails. Des défilés aux collections, des collaborations aux boutiques.’

 

En quelques années, Valentino devient une marque de référence pour le «fashion system» et un cas de succès international. En 2016, après le départ de Maria Grazia Chiuri, Pierpaolo Piccioli devient le Directeur Artistique de la Maison. C’est le début d’une ère nouvelle, une ultérieure évolution pour la marque italienne.

 

‘Je suis intéressé par l’idée d’un humanisme qui alimente la créativité. Les personnes dans cette Maison sont pour moi la meilleure équipe possible. Ici, j’ai compris qu’il n’y a pas d’innovation sans une connaissance approfondie de la tradition. En même temps, je sais que la sensation de limite qui naît de cette prise de conscience nous offre la liberté de réfléchir aux moyens de dépasser cette limite. Voilà la nouvelle orientation de Valentino: un récit humain, personnel et unanime tout à la fois, d’une histoire qui reste encore à écrire.‘

PIERPAOLO PICCIOLI

 

‘J’ai toujours aimé le cinéma et quand j’étais adolescent, je rêvais de devenir metteur en scène. Lorsque j’ai découvert la mode et sa force de narration, j’ai décidé de devenir designer. C’était pour moi l’évolution naturelle d’un rêve.’

 

Après le lycée, Pierpaolo Piccioli s’inscrit à l’Institut Européen de Design de Rome. Au cours des premières années, déjà, il combine les études et le travail en atelier. Après les premières expériences, il arrive chez Fendi en 1990 pour travailler sur les accessoires de la marque. Pendant cette période, il touche au coeur du métier: le contact avec l’artisanat italien haut de gamme et la possibilité d’expérimenter une nouvelle approche.

 

‘Le fait de travailler en collaboration étroite avec les artisans et l’excellence italienne a été fondamental. Cela m’a permis de connaître les règles pour pouvoir ensuite les enfreindre et les réécrire. Pour un designer, la base du métier, c’est le savoir-faire. C’est le terrain sur lequel va éclore tout processus créatif.’

 

Après Fendi, il arrive avec Maria Grazia Chiuri chez Valentino pour s’occuper de la toute nouvelle ligne d’accessoires. C’est le début d’un défi: faire passer la grande tradition des vêtements de Haute Couture Valentino aux objets tout en conservant intacts la tradition, le soin et la créativité de son fondateur. L’expérience est positive sur tous les fronts. Et en 2008, Pierpaolo Piccioli et Maria Grazia Chiuri sont alors nommés Directeurs Artistiques de la Maison Valentino.

 

‘Dès les premiers jours, le travail le plus important sur l’héritage Valentino a été d’actualiser la perception, l’idée, l’essence de la Maison plutôt que d’opérer une re-proposition de ses archives. Ce fut un processus créatif qui a pris comme modèle le «modus operandi» de l’Atelier de la Haute Couture. À savoir, l’excellence humaine traduite dans tous ses détails. Des défilés aux collections, des collaborations aux boutiques.’

 

En quelques années, Valentino devient une marque de référence pour le «fashion system» et un cas de succès international. En 2016, après le départ de Maria Grazia Chiuri, Pierpaolo Piccioli devient le Directeur Artistique de la Maison. C’est le début d’une ère nouvelle, une ultérieure évolution pour la marque italienne.

 

‘Je suis intéressé par l’idée d’un humanisme qui alimente la créativité. Les personnes dans cette Maison sont pour moi la meilleure équipe possible. Ici, j’ai compris qu’il n’y a pas d’innovation sans une connaissance approfondie de la tradition. En même temps, je sais que la sensation de limite qui naît de cette prise de conscience nous offre la liberté de réfléchir aux moyens de dépasser cette limite. Voilà la nouvelle orientation de Valentino: un récit humain, personnel et unanime tout à la fois, d’une histoire qui reste encore à écrire.‘